4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Une journée à errer.

Nuit difficile, vent très fort, mais bivouac au Cap Nord ! Nous nous réveillons vers neuf heures, après nous être probablement couché vers deux heures du matin ; avec le soleil en permanence dans le ciel, il nous était difficile d’appréhender l’heure qui avance. Nous avions repéré sur la carte que le vrai point le … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Une journée à errer.

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Nordkapp & midnattssol

La journée commence doucement autour d’une bouillie, enfin, une sorte de délicieux porridge à l’américaine offert par Terry, que nous dégustons sur une table à l’arrière du Van orange. Ce mélange à base de flocons d’avoine, de lait, de sirop d’érable, de noix diverses dont de la noix de coco, ainsi que de la cannelle, … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Nordkapp & midnattssol

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop.Napapiiri

C’est après une nuit peu reposante entrecoupée par le passages des trains de nuit et le bruit de fond de l’autoroute toute proche, que nous nous sommes réveillés au bord de l’eau. Le cadre était toujours aussi beau dans la lumière du matin, et surtout le van orange était toujours là. Nous craignons de nous … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop.Napapiiri

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Orange, couleur de l’espoir.

Stockholm était la dernière ville majeure de notre voyage vers le Cap Nord. Nous entrons désormais dans une zone de flou sur la façon dont va se dérouler le stop. Plus nous allons nous diriger vers le nord, moins la densité d’habitants au kilomètre carré sera élevée, mais peut-être que les gens seront davantage solidaires, … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Orange, couleur de l’espoir.

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Halte Fluviale #3 : Stockholm.

Une journée dans un Stockholm qu’il m’aura fallu ré-apprivoiser. La vue sur le bras de mer et la ville la veille au soir, me semblait proche de mes souvenirs, mais ce matin nous déambulons dans des rues où je ne reconnais rien, sans même saisir des bouts d’ambiance qui me soient familiers. Il faut dire … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Halte Fluviale #3 : Stockholm.

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Des méandres aux creux des reins.

Au programme du jour, nous allions changer de pays, cela était certain, car la frontière se trouvait de l’autre côté du pont de l’Öresund. Ce qui était clair aussi, c’est que pour repartir de Copenhague nous ferions bien de nous rendre en transport en commun à une autre entrée d’autoroute que celle d’où nous étions … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. Des méandres aux creux des reins.

4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. I want to ride my bicycle. (Halte fluviale #2)

La nuit a été plutôt reposante pour moi, mais absolument pas pour Margot qui a eu quelques mésaventures nocturnes. Aux alentours de quatre heures du matin, elle a été réveillée par un type lui demandant, collé à dix centimètres de son visage, si elle était John. Décontenançant ! Puis, l’individu faisait des va-et-vient dans la … Lire la suite 4160 kilomètres. Cap au nord en autostop. I want to ride my bicycle. (Halte fluviale #2)